12Mar
Christian Vachon
Article de fond

Les cinquante ans de l’Osstidcho et des Belles-sœurs

À l’été 1968, le Québec vivait une libération sur scène.

Il y a cinquante ans, le 28 juin 1968, l’Osstidcho (Paul Buissonneau, le metteur en scène, avait accidentellement – un moment d’impatience – baptisé ainsi ce spectacle quelque peu anarchique dans son montage. Pour en savoir plus, lisez ce portrait du bouillant directeur de théâtre, paru chez Boréal, le printemps dernier, Paul Buissonneau en mouvement de Jean-Fred Bourquin) débutait au Théâtre de Quat’sous, à Montréal. Un « tabarnak » de bon show de chansons et d’humour. Décapant. Robert Charlebois, accompagné de Mouffe, de Louise Forestier, vont y interpréter Lindberg, California, … Yvon Deschamps y narrera, pour la première fois, son monologue Les Unions, qu’ossa donne ?  Dans la vie artistique québécoise, il y aura maintenant un avant et un après l’Osstidcho. Bruno Roy commentait cette « rupture radicale » dans son essai L’Osstidcho, ou Le désordre libérateur, paru chez l’éditeur XYZ, en 2008.

Autre choc culturel, il y a cinquante ans, le 28 août 1968, Les Belles-sœurs, une pièce d’un jeune inconnu, Michel Tremblay, mise en scène par André Brassard, était présentée pour la première fois au Théâtre du Rideau Vert. Germaine Lauzon, femme au foyer à Montréal, gagnante d’un million de timbres Gold Star, invite ses belles-sœurs et ses voisines à un « party de collages ». La soirée dégénère. Denise Proulx, Rita Lafontaine, Denise Filiatrault, et la douzaine d’autres comédiennes, parlaient « joual » (une première sur scène), parlaient « vrai », parlaient la langue des faubourgs. Les émotions étaient vraies : la jalousie, la « vie plate » : « Maudite vie ! », « Maudit verrat de bâtard que chus donc tannée », « J’veux arriver à quequ’chose dans vie ». On débattra du « joual » un peu partout, à la télé, dans les journaux, tout au long de l’automne 1968. Le texte original de cette pièce, traduite en une quinzaine de langues, en polonais, en yiddish, est disponible, en éditions conjointes Actes Sud/Leméac.

Il y a cinquante ans, le 21 août 1968, mourrait à Terrebonne l’écrivaine Germaine Guèvremont. L’auteure du Survenant, en 1945, et de sa suite, Marie Didace, en 1947, née Germaine Grignon, le 18 avril 1893, à Saint-Jérôme, avait œuvré dans le journalisme avant de se mettre à l’écriture romanesque.

Fermer

Service aux
institutions

T 418 692-1175, poste 2 F 418 692-1021 Courriel

Commandes
internet

Courriel

Événements littéraires,
publicité, dons et commandites

Courriel

Vieux-Québec

  • 1100, rue Saint-Jean
  • Québec (QC) Canada
  • G1R 1S5
T 418 694-9748 F 418 694-0209 Courriel

Heures d'ouverture

De avril à octobre

9 h 30 à 22 h tous les jours

Temps des Fêtes (novembre / décembre)

9 h 30 à 21 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 22 h du jeudi au samedi

Hiver (janvier à mars)

9 h 30 à 19 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au samedi

Saint-Roch

  • 286, rue Saint-Joseph Est
  • Québec (QC) Canada
  • G1K 3A9
T 418 692-1175 F 418 692-1021 Courriel

Heures d'ouverture

Horaire régulier

9 h 30 à 18 h du samedi au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au vendredi

Temps des Fêtes (décembre)

9 h 30 à 18 h du dimanche au mardi
9 h 30 à 21 h du mercredi au samedi

Été (juin à août)

9 h 30 à 19 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au samedi

À propos

Fondée en 1972, la Librairie Pantoute, dont les deux succursales sont agréées, compte, au total, plus de 50000 titres en inventaire.  Elle est membre de l’Association des librairies du Québec (ALQ) et du regroupement des Librairies indépendantes du Québec (LIQ).

En 2012, elle célébre ses 40 ans d’existence. En 2014, la Librairie et Le Studio P deviennent la propriété de leurs employés qui se sont regroupés sous forme d’une corporation et d’une coopérative. La Librairie compte une trentaine d’employés.

Services

  • Service aux institutions

La Librairie Pantoute offre un service personnalisé, courtois, efficace et rapide aux institutions publiques et privées.

Service de commandes

– Suivi rigoureux de vos commandes et de votre budget
– Commandes spéciales (Europe et États-Unis)
– Réservations automatiques de séries BD
– Commandes en ligne de livres papier et numériques
– Livraison rapide et gratuite dans la région de la Capitale Nationale (des frais sont à prévoir pour le reste du Québec)

Service de recherches

– Recherches bibliographiques avancées
– Suggestions d’ouvrages selon vos besoins
– Envois de livres en consignation

Visites en librairie

– Nous vous accueillons en librairie ou dans notre salle de montre de la succursale Saint-Joseph
– Conseils de nos libraires spécialisés
– Présentations sur des thèmes ou des genres précis chez nous ou chez vous!

Institutions Hors-Québec

– Rabais de 15 % sur la plupart des livres
– Livraison rapide
– Service bilingue

Pour information.

  • Service aux particuliers

– Service-conseil personnalisé
– Commandes de livres et commandes européennes
– Recherches bibliographiques avancées
– Compte de fidélité

  • Commandes Internet

– Commandes en ligne de livres papier et numériques sur pantoute.leslibraires.ca

  • Événements littéraires

La Librairie croit que son rôle de diffuseur culturel auprès de la population est important. C’est pourquoi elle organise régulièrement des événements littéraires tels que des lancements de livres, des séances de signature et des causeries.

Pour information.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Menu Rechercher
MamboMambo