22Juin
Christian Vachon
Essais

Conan Doyle superstar

Sir Arthur Conan Doyle, écrivain superstar ?  L’équivalent, dans le monde anglo-saxon du début du XXe siècle, d’un Stephen King, d’une J.K Rowling ?  Oui !  Un bel album, aux éditions Hugo Image, Sur la piste de Sherlock Holmes, nous en fait la plus remarquable des démonstrations.

Suivant à la fois les traces de Sherlock et de Conan Doyle, les deux univers se juxtaposent, Anne Martinetti, fana de littératures policières, nous fait découvrir les richesses d’une œuvre, aussi bien que le génie de son créateur, arpente, en une soixante d’étapes,  fort imagées, fort documentées, un univers, réel ou imaginaire des plus foisonnants, du 221b Baker Street aux collines de l’Afghanistan, de la cuisine de Mrs Hudson aux théâtres de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, nous ramenant en ce temps où une petite île prétend dominer le monde, et sir Arthur Conan Doyle en est son ambassadeur le plus apprécié.

Il est partout, en fait, Conan Doyle.  Il n’est pas du genre écrivain casanier.  Bien au contraire.  Il aime intervenir sur la place publique, se mouiller politiquement (en se faisant, notamment, défenseur de lois plus libérales sur le divorce), jouer au détective afin de blanchir un dénommé Edalji d’une fausse accusation de mutilation de chevaux, ou même partir, en Afrique du Sud, faire des reportages de guerre.

Il est surtout un grand voyageur, entreprenant de longs séjours sur différents continents, en Suisse (où il est l’un des premiers à lancer la mode du ski), en Égypte, en Australie, aux États-Unis (le lieu « de tous les possibles »), au Canada (« il n’y a pas d’endroit aussi britannique sur le continent américain »).  Ses visites s’accompagnent de conférences, des conférences qui sont des « hits ».    Car Conan Doyle, le justicier, le globe-trotter, l’aventurier, est un phénomène médiatique.  Ses photos de lui, derrière le volant d’une voiture de course, ou passager d’un des premiers aéroplanes, se retrouvent imprimés dans des centaines de journaux.

L’Écosse de son enfance, des années 1860, terre héroïque, terre de légendes, lui sert de source d’inspiration.  Ses études de médecine, à la fin des années 1870, lui fait croiser un professeur Joseph Bell « mince, sec, nerveux » qui lui sert, en bonne partie, de modèle pour un certain personnage de détective.

La campagne anglaise, lieu d’intrigue de quelques-unes de ses meilleures histoires, nourrit aussi l’imaginaire de Conan Doyle. Anne Martinetti nous entraîne ainsi dans le Devonshire (Le chien des Baskerville), le Hampshire (Le pont de Thor), le Surrey (La bande tachetée), et, surtout, le Sussex, une région privilégiée, non seulement parce que les péripéties des Cinq pépins d’orange s’y enchaînent, mais parce que l’écrivain, voisin de Ruyard Kipling, y aménage un manoir où il souhaite se retirer.

Impossible, cependant, de parcourir cette Piste de Sherlock Holmes, sans ce long détour à travers Londres, le « centre du monde », sans l’exploration de cet appartement de Baker Street (fort bien situé, près du cœur névralgique de la City, près des grands centres ferroviaires, de Charing Cross, de Paddington), de ces restaurants végétariens (La ligue des Rouquins), de ces fumeries d’opium (L’homme à la lèvre tordue).

Bien d’autres aspects inattendues de l’univers de Holmes nous frappent lors de cette promenade, que ce soit la place particulière de la musique (Sherlock « le mélomane »), des journaux (des dizaines paraissant quotidiennement, indispensables aux enquêtes du détective, sans oublier ce Strand Magazine, au cœur du succès du personnage), et des femmes indépendantes (Irène Adler « The Woman »,  Violet Smith, Grace Dunbar : les héroïnes de La cycliste solitaire, du Pont du Thor,…).

Et nous aboutissons à l’héritage, au «Conan Doyle Legacy ».  « Le maître de l’histoire, c’est lui » soutient Anne Martinetti.  Oui, certes, la formule que sir Arthur Conan Doyle a perfectionné, mélangeant crimes sanglants et détails scientifiques, mystères insolubles et révélations soudaines, fait encore énormément recette aujourd’hui.

Mais tout cela demeure secondaire.  Le génie de Doyle n’est pas dans le récit  (les histoires « sérieuses » qu’il a publiées, les aventures du Brigadier Gérard, de la Compagnie blanche, et autres, à l’exception du Monde perdu, sont depuis longtemps oubliées), mais dans le héros.  Il a fait croire à l’existence de Holmes, à l’existence de son associé Watson, des personnages  gorgés de qualités et défauts, personnages complexes, personnages humains, personnages intemporels, aussi célèbres, en ce début du XXIe siècle, qu’ils le furent au début du siècle précédent.

Des multiples legs du Londres victorien, centre de l’univers, Sherlock (et, peut-être Big Ben) est celui le plus précieux.

Sur la piste de Sherlock Holmes.  Anne Martinetti, Hugo Image

Fermer

Service aux
institutions

T 418 692-1175, poste 2 F 418 692-1021 Courriel

Commandes
internet

Courriel

Événements littéraires,
publicité, dons et commandites

Courriel

Vieux-Québec

  • 1100, rue Saint-Jean
  • Québec (QC) Canada
  • G1R 1S5
T 418 694-9748 F 418 694-0209 Courriel

Heures d'ouverture

Horaires d'été

Du dimanche au mercredi

9h30 • 18h00

Du jeudi au samedi

9h30 • 20h00

Saint-Roch

  • 286, rue Saint-Joseph Est
  • Québec (QC) Canada
  • G1K 3A9
T 418 692-1175 F 418 692-1021 Courriel

Heures d'ouverture

Horaires d'été

Tous les jours

9h30 • 19h00

À propos

Fondée en 1972, la Librairie Pantoute, dont les deux succursales sont agréées, compte, au total, plus de 50000 titres en inventaire.  Elle est membre de l’Association des librairies du Québec (ALQ) et du regroupement des Librairies indépendantes du Québec (LIQ).

En 2012, elle célébre ses 40 ans d’existence. En 2014, la Librairie et Le Studio P deviennent la propriété de leurs employés qui se sont regroupés sous forme d’une corporation et d’une coopérative. La Librairie compte une trentaine d’employés.

Services

  • Service aux institutions

La Librairie Pantoute offre un service personnalisé, courtois, efficace et rapide aux institutions publiques et privées.

Service de commandes

– Suivi rigoureux de vos commandes et de votre budget
– Commandes spéciales (Europe et États-Unis)
– Réservations automatiques de séries BD
– Commandes en ligne de livres papier et numériques
– Livraison rapide et gratuite dans la région de la Capitale Nationale (des frais sont à prévoir pour le reste du Québec)

Service de recherches

– Recherches bibliographiques avancées
– Suggestions d’ouvrages selon vos besoins
– Envois de livres en consignation

Visites en librairie

– Nous vous accueillons en librairie ou dans notre salle de montre de la succursale Saint-Joseph
– Conseils de nos libraires spécialisés
– Présentations sur des thèmes ou des genres précis chez nous ou chez vous!

Institutions Hors-Québec

– Rabais de 15 % sur la plupart des livres
– Livraison rapide
– Service bilingue

Pour information.

  • Service aux particuliers

– Service-conseil personnalisé
– Commandes de livres et commandes européennes
– Recherches bibliographiques avancées
– Compte de fidélité

  • Commandes Internet

– Commandes en ligne de livres papier et numériques sur pantoute.leslibraires.ca

  • Événements littéraires

La Librairie croit que son rôle de diffuseur culturel auprès de la population est important. C’est pourquoi elle organise régulièrement des événements littéraires tels que des lancements de livres, des séances de signature et des causeries.

Pour information.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Menu Rechercher
MamboMambo