3Mar
Christian Vachon
Histoire

Lorsqu’on se compare… : un tour du monde de l’insolite

Dans quel coin du monde retrouve-t-on des policiers roulés en Lamborghini ? Des résidents obtenir l’électricité gratuitement ? Des consommateurs acheter leur « pot » à la pharmacie ?

Les réponses à tout cela, vous les trouvez dans C’est comment ailleurs ?, un « atlas insolite » publié chez l’éditeur français Autrement, et rédigé par Gérald Roux, un journaliste chevronné, perspicace et malicieux, qui s’amuse à faire des correspondances, ici et ailleurs, sur les fusillades, l’obsession de la réussite scolaire, les tarifs du transport en commun, et autres sujets qui résonnent dans notre quotidien.

Santé, école, pollution : qui a une longueur d’avance ou de retard sur nous ? Gérald Roux nous présente plus de soixante thèmes (illustrés d’éclairants tableaux, ou schémas, du cartographe Alexandre Nicolas : les enlèvements au Mexique, les porte-avions dans le monde, le ski low cost en Bulgarie, graves ou amusants, déconcertants ou étranges, qui nous font réfléchir, nous enchantent, ou nous inquiètent. Lorsqu’on se compare, on se console… ou se désole.

Sachez que des villes, comme Barcelone et Amsterdam, partent en guerre contre Air Bnb, ce site de location saisonnière qui met en danger la vie de quartier, ou qu’un tour cycliste du pays (menacé toutefois par djihadistes), « sous la chaleur et la poussière », est un immense succès de foule au Burkina Faso, ou que la plus délirante foire au solde n’est pas le Black Friday américain, mais « le jour des Célibataires » du 11 novembre, sur le site d’Alibaba, en Chine.

Ils ont aussi attrapé le virus des jeux vidéos, ces Chinois, y passant le temps moyen le plus élevé au monde. Ils résistent, également, de moins en moins à la piqûre des voyages : plus de 130 millions de Chinois ont passé la frontière, en 2016 (visitant, surtout, leurs voisins asiatiques : Thaïlande, Japon,…), 13 fois plus qu’en 2000.

Envahissante cette Chine ? Hum ? Elle en fait un peu trop. Elle doit se débrouiller, entre autres, avec un surplus d’acier : 40% de sa production n’a pas trouvé preneur, en 2017. De plus, les Chinois aiment bien se goudronner les poumons : on fume encore beaucoup en Chine (plus de la moitié de la population), mais le gouvernement, depuis 2015, prend des mesures drastiques pour y remédier.

La Grande-Bretagne mène, depuis longtemps (le prix des cigarettes s’est multiplié par 17 depuis 1980), une guerre féroce contre le tabac qu’elle semble gagner : 17% de fumeurs, maintenant, dans la population. Il faut, par contre, souligner que le vapotage est prescrit par les médecins anglais. Les îles britanniques se distinguent aussi par cette longue tradition de l’uniforme scolaire (98% des élèves du secondaire le portent toujours), et comme étant le seul pays européen à appliquer la gratuité totale dans le système de santé.

Si vous magasinez, par contre, des dentistes low cost, la Hongrie s’offre comme solution. Un « tourisme dentaire » s’y développe même là-bas. Des agences de voyage européennes peuvent vous offrir les meilleurs forfaits.

Question santé toujours : en domaine d’obésité, le Japon, pays des lutteurs de sumo pourtant, peut servir d’exemple : seulement 3% de la population en souffre. Les explications peuvent être liées à l’alimentation (beaucoup de végétaux au menu), et au type de cuisson (à la vapeur). Les gens vivent aussi plus vieux sur l’archipel nippon : plus de la moitié des cinquante personnes les plus âgées du monde, en 2018, sont japonaises.

Les Japonais peuvent aussi se vanter d’avoir des trains ponctuels (seuls 0.3% des TGV sont en retard), mais ils sont loin d’être irréprochables. Des wagons de métro sont réservés aux femmes dans des villes nippons, comme Tokyo et Osaka, pour lutter contre le «chikon » (le phénomène des peloteurs masculins).

Des femmes, ailleurs, prennent le pouvoir, et ce n’est pas en Occident, mais au Rwanda. Les Rwandaises occupent plus des 2/3 des sièges de la Chambre des députés de ce pays, suite à l’application réussie de quotas.

Un pays scandinave, la Norvège, peut se flatter politiquement d’être incorruptible, grâce à la transparence, plus que centenaire, de ses comptes publics. Autre fierté nationale : plus de 21% des Norvégiens roulent en voiture électrique.

Les policiers de Dubaï, par contre, préfèrent user de Lamborghini, ou de Porsche, plutôt que se brancher électrique. C’est que ce riche État pétrolier du Golfe persique met le paquet pour lutter contre la criminalité.

L’Australie investit elle, investit contre le crime, depuis 1996, par une politique de rachat des armes à feu. Et ça marche ! Le taux d’homicide est en baisse.

Moins de « guns » en Australie. Moins de barreaux au Pays-Bas. Avec son taux d’incarcération le plus faible en Europe (grâce aux peines alternatives), on ferme les prisons dans ce pays : vingt-cinq en cinq ans.

En Amérique latine, par contre, c’est la tragédie des prisons surpeuplées, menant à de grave histoires de meurtres et de mutineries sanglantes dans les geôles du Brésil, du Mexique, du Venezuela, du Guatemala,…

Le Chili, lui, doit jongler avec un « problème » de surproduction d’électricité dans le nord de l’État (suite à l’installation d’un million de panneaux solaires), qu’il résolve, en 2016, en faisant profiter à la population du territoire concerné, de six mois de « courant gratuit ».

L’Uruguay se distingue aussi, à sa façon, par sa législation sur le cannabis, qui permet l’achat en pharmacie. La mesure porte un dur coup au trafic de drogues, mais la consommation grimpe chez les mineurs.

Son voisin, le Brésil, à la surprise de tous, profitant de la variété de ses climats, et de la libéralisation des échanges, s’impose maintenant comme le « mastodonte de l’exportation agricole », devançant même les États-Unis.

Une ville américaine, Chicago, « le plus grand potager sur toit au monde », sert toutefois de modèle en agriculture urbaine. Les Maldives, archipel de l’océan Indien envahi de détritus, porte, lui, le triste titre « d’ile poubelle ».

Des problèmes de prolifération de déchets plastiques causent de sérieux malaises aux Kényans, qui tentent d’y remédier par des mesures de recyclages, en s’en servant, entre autres, pour fabriquer des charpentes de bateaux.

L’Afrique vit un envahissement d’un autre sorte : c’est La Mecque du téléphone mobile. Il y aura, bientôt, plus de téléphones que d’habitants : plus d’un milliard de cartes SIM sont en circulation sur le continent.

Et chez-nous, comment on se signale ? La ville de Montréal s’illustre, dans cet « atlas insolite », par sa « lutte contre le froid », suscitant l’étonnement par les « déplacements sous terre » (35 kilomètres de tunnel), et les 300 000 voyages de neige, par camion, l’hiver.

Sommes-nous, enfin, au Québec, les champions incontestés des écarts de température ? Mauvaise nouvelle : la Mongolie, pays très continental, nous surpasse, avec un extrême de 40 degrés, l’été, et de -50, l’hiver. De quoi se consoler.

C’est comment ailleurs ? Un atlas insolite. Gérald Roux (avec la collaboration d’Alexandre Nicolas), Autrement.

Fermer

Service aux
institutions

T 418 692-1175, poste 2 F 418 692-1021 Courriel

Commandes
internet

Courriel

Événements littéraires,
publicité, dons et commandites

Courriel

Vieux-Québec

  • 1100, rue Saint-Jean
  • Québec (QC) Canada
  • G1R 1S5
T 418 694-9748 F 418 694-0209 Courriel

Heures d'ouverture

De janvier à mars

9 h 30 à 19 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au samedi

D'avril à octobre

9 h 30 à 22 h tous les jours

Novembre et décembre

9 h 30 à 21 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 22 h du jeudi au samedi

Saint-Roch

  • 286, rue Saint-Joseph Est
  • Québec (QC) Canada
  • G1K 3A9
T 418 692-1175 F 418 692-1021 Courriel

Heures d'ouverture

Janvier à juin • Septembre à novembre

9 h 30 à 18 h du samedi au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au vendredi

De juin à août

9 h 30 à 19 h du dimanche au mercredi
9 h 30 à 21 h du jeudi au samedi

Décembre

9 h 30 à 18 h du dimanche au mardi
9 h 30 à 21 h du mercredi au samedi

Loretteville

  • 10885, Boulevard de l'Ormière
  • Québec (QC) Canada
  • G2B 3L5
Courriel

Heures d'ouverture

Horaires

30 minutes avant la première séance – Au début de la dernière séance

Programmation à retrouver ici

À propos

Fondée en 1972, la Librairie Pantoute, dont les deux succursales sont agréées, compte, au total, plus de 50000 titres en inventaire.  Elle est membre de l’Association des librairies du Québec (ALQ) et du regroupement des Librairies indépendantes du Québec (LIQ).

En 2012, elle célébre ses 40 ans d’existence. En 2014, la Librairie et Le Studio P deviennent la propriété de leurs employés qui se sont regroupés sous forme d’une corporation et d’une coopérative. La Librairie compte une trentaine d’employés.

Services

  • Service aux institutions

La Librairie Pantoute offre un service personnalisé, courtois, efficace et rapide aux institutions publiques et privées.

Service de commandes

– Suivi rigoureux de vos commandes et de votre budget
– Commandes spéciales (Europe et États-Unis)
– Réservations automatiques de séries BD
– Commandes en ligne de livres papier et numériques
– Livraison rapide et gratuite dans la région de la Capitale Nationale (des frais sont à prévoir pour le reste du Québec)

Service de recherches

– Recherches bibliographiques avancées
– Suggestions d’ouvrages selon vos besoins
– Envois de livres en consignation

Visites en librairie

– Nous vous accueillons en librairie ou dans notre salle de montre de la succursale Saint-Joseph
– Conseils de nos libraires spécialisés
– Présentations sur des thèmes ou des genres précis chez nous ou chez vous!

Institutions Hors-Québec

– Rabais de 15 % sur la plupart des livres
– Livraison rapide
– Service bilingue

Pour information.

  • Service aux particuliers

– Service-conseil personnalisé
– Commandes de livres et commandes européennes
– Recherches bibliographiques avancées
– Compte de fidélité

  • Commandes Internet

– Commandes en ligne de livres papier et numériques sur pantoute.leslibraires.ca

  • Événements littéraires

La Librairie croit que son rôle de diffuseur culturel auprès de la population est important. C’est pourquoi elle organise régulièrement des événements littéraires tels que des lancements de livres, des séances de signature et des causeries.

Pour information.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Menu Rechercher
MamboMambo