23Juin
Christian Vachon
Histoire

Lotbinière la négligée, Lotbinière l’épatante

Lotbinière sur la Rive-Sud, Lotbinière la négligée, qu’on traverse trop rapidement, impatiemment, en voiture, en allant ou venant vers Québec, cache bien des choses épatantes: un cœur sculpté dans une falaise, une grange traversant une rivière, un clocher d’église trainant dans un cimetière, une famille de seigneurs pas ordinaire.  Claude Crégheur et Mélanie St-Jean, deux passionnés d’histoire régionale, accompagnés du photographe bien apprécié Pierre Lahoud, nous offrent dans Curiosités en Lotbinière, publié chez GID, ce printemps 2020, une centaine de raisons de partir à la découverte de ce coin de pays, injustement dédaigné des circuits touristiques.

Vous dénicherez, dans ce Curiosités en Lotbinière, de multiples indice de la longue histoire de cette région, l’une des plus vieilles terres de colonisation, dès le milieu du XVIIe siècle, du Québec.  Son passé religieux, bien sûr, est aussi à l’honneur, avec ses chapelles de procession, ses calvaires de rang, ses croix de chemin, ses ex-voto insolites.  Particulièrement remarquables, en outre, de véritables trésors dérobés, sont cette collection de tableaux religieux (curiosité #5) du XVIIe et XVIIIe siècles, rescapés de la Révolution française, acquise par la paroisse Saint-Antoine-de-Tilly, entre 1817 et 1821, et cette Madone au lapin, cadeau du seigneur de Lotbinière (curiosité # 41), ornant le chœur de l’église Saint-Louis-de-Lotbinière.

Lotbinière, c’est en fait un mélange de Charlevoix et de l’Île d’Orléans, grâce à sa vocation agricole (un bas-relief « Le laboureur de Sainte-Croix » – curiosité # 26-, décorant la superbe bâtisse de l’École d’agriculture de l’endroit, fermée depuis 1989, rappelle cette mission) et son patrimoine architectural fièrement préservé (caractérisé, en Lotbinière, par les maisons ancestrales en bardeaux de cèdres décoratifs, soit carré,  en« écailles de poisson », ou arrondi, donnant des « effets très surprenants »), et de Beauce, avec ses vigoureuses industries locales (curiosité # 9 : la fromagerie Bergeron, curiosité # 98 : la laiterie Vermette,…), en ajoutant, en prime, de l’inédit…

… comme ses points couverts, ici et là (curiosité # 67 : le pont Caron, dans les environs de Val-Alain, curiosité # 76 : le pont Rouge, à Sainte-Agathe-de-Lotbinière, curiosité # 79 : le pont de Saint-André, enjambant la rivière Filkars,…)…

… comme cette maison, au centre de Leclercville (curiosité # 57), et cette grande, près de Sainte-Antoine-de-Tilly (curiosité # 2), tous deux d’une forme rarissime, octogonale…

… comme cette autre grange, à  New Armagh (curiosité # 78) ,traversant une rivière, afin de la mettre à l’abri des débordements printaniers de la Filkars…

… comme ce passage secret (servant à quoi ?), découvert sous le confessionnal de l’église Saint-Narcisse-de-Beaurivage (curiosité # 90)…

… comme cet autre temple religieux, à Saint-Édouard-de-Lotbinière, recouvert de ces plaques « d’amiante-ciment », réputées avant-gardistes au début des années 1900, sans danger pour la santé, semble-t-il, à moins d’incendie (curiosité # 60)…

De plus, divers lieux, ou artefacts, insolites nous rappellent que des gens de tous horizons sont venus s’installer en Lotbinière :  des Acadiens, en 1755 (curiosité # 58 : « La route des Acadiens »), des Allemands, à la fin du XVIIIe siècle (curiosité # 93 : « Des Allemands à Saint-Gilles), des Irlandais, au milieu du XIXe siècle (curiosité # 77 : « La croix celtique », et curiosité # 82 : « Un savoir-faire irlandais »).

De nombreuses curiosités, surtout, près d’une dizaine (#30 : « Le cadran solaire et les noyers noirs », # 31 : « Une histoire d’amour », # 42 : « Le banc du seigneur », # 51 : « Le manoir de l’intendant », # 54 : « Le vitrail de l’église Sainte-Emmélie (de Leclercville) »,…) confirment le rôle remarquable de cette race de  seigneur, les Lotbinière (devenus, suite au mariage, en 1828, de Pierre-Gustave Joly, venant de France, avec Julie-Christine Chartier de Lotbinière, les Joly-de-Lotbinière), « l’une des rares dont le domaine est demeuré dans la même famille pendant plus de trois siècles », dans l’histoire patrimoniale de cette région.  L’un de ses legs les plus méritoires est sans nul doute cette « forêt seigneuriale » (curiosité # 63), couvrant 10% de la superficie de la MRC de Lotbinière, devenue réserve écologique, avec ses pruches et ses merisiers de 150 ans.  Qui nous contera, un jour, l’histoire romanesque et palpitante des Joly-de-Lotbinière ?

Et bien d’autres curiosités étonnantes se dissimulent en Lotbinière :  un « mini-village (curiosité # 44) reproduisant le patrimoine bâti de la ville de Lotbinière (plus de 40 maisons), entourant, à chaque Noël, la crèche de l’église ; une madone « miraculeuse », dans cette même église de Lotbinière (curiosité # 44) (si vous vous rapprochez du vitrail du transept nord de l’édifice, vous trouverez, caché, derrière un petit morceau de verre transparent –le seul du vitrail- une petit niche dissimulant une statue de Vierge) ; la « maison Demers, à Saint-Agapit (curiosité # 100), luxueux et flamboyant bâtiment, d’allure victorienne, datant de 1908, au centre-ville.

Séjourner en Lotbinière, enfin, peut même vous permettre de vous enrichir, tout particulièrement si vous parvenez à résoudre, à la façon d’un Morgan Freeman, le mystère entourant « la légende du trésor » (curiosité # 72) en mettant la main sur le chaudron d’argent, « enterré près d’un érable solitaire », dans le rang du Bois-de-l’Ail.

–  Curiosités en Lotbinière. Claude Crégheur, Mélanie St-Jean et Pierre Lahoud, GID

Fermer

Service aux
institutions

T 418 692-1175, poste 2 F 418 692-1021 Courriel

Commandes
internet

Courriel

Événements littéraires,
publicité, dons et commandites

Courriel

Vieux-Québec

  • 1100, rue Saint-Jean
  • Québec (QC) Canada
  • G1R 1S5
T 418 694-9748 F 418 694-0209 Courriel

Heures d'ouverture

Horaires d'été

Du dimanche au mercredi

9h30 • 18h00

Du jeudi au samedi

9h30 • 20h00

Saint-Roch

  • 286, rue Saint-Joseph Est
  • Québec (QC) Canada
  • G1K 3A9
T 418 692-1175 F 418 692-1021 Courriel

Heures d'ouverture

Horaires d'été

Tous les jours

9h30 • 19h00

À propos

Fondée en 1972, la Librairie Pantoute, dont les deux succursales sont agréées, compte, au total, plus de 50000 titres en inventaire.  Elle est membre de l’Association des librairies du Québec (ALQ) et du regroupement des Librairies indépendantes du Québec (LIQ).

En 2012, elle célébre ses 40 ans d’existence. En 2014, la Librairie et Le Studio P deviennent la propriété de leurs employés qui se sont regroupés sous forme d’une corporation et d’une coopérative. La Librairie compte une trentaine d’employés.

Services

  • Service aux institutions

La Librairie Pantoute offre un service personnalisé, courtois, efficace et rapide aux institutions publiques et privées.

Service de commandes

– Suivi rigoureux de vos commandes et de votre budget
– Commandes spéciales (Europe et États-Unis)
– Réservations automatiques de séries BD
– Commandes en ligne de livres papier et numériques
– Livraison rapide et gratuite dans la région de la Capitale Nationale (des frais sont à prévoir pour le reste du Québec)

Service de recherches

– Recherches bibliographiques avancées
– Suggestions d’ouvrages selon vos besoins
– Envois de livres en consignation

Visites en librairie

– Nous vous accueillons en librairie ou dans notre salle de montre de la succursale Saint-Joseph
– Conseils de nos libraires spécialisés
– Présentations sur des thèmes ou des genres précis chez nous ou chez vous!

Institutions Hors-Québec

– Rabais de 15 % sur la plupart des livres
– Livraison rapide
– Service bilingue

Pour information.

  • Service aux particuliers

– Service-conseil personnalisé
– Commandes de livres et commandes européennes
– Recherches bibliographiques avancées
– Compte de fidélité

  • Commandes Internet

– Commandes en ligne de livres papier et numériques sur pantoute.leslibraires.ca

  • Événements littéraires

La Librairie croit que son rôle de diffuseur culturel auprès de la population est important. C’est pourquoi elle organise régulièrement des événements littéraires tels que des lancements de livres, des séances de signature et des causeries.

Pour information.

Inscrivez-vous à notre infolettre

Menu Rechercher
MamboMambo