Nouveautés

Pantoute
Littérature québécoise

Augustino ou l’illumination

Marie-Claire Blais - Boréal

Augustino ou l’illumination constitue un long fragment du texte auquel Marie-Claire Blais travaillait quand elle est décédée, le 30 novembre 2021. On y retrouve le personnage d’Augustino, qu’on avait laissé dans Naissance de Rebecca à l’ère des tourments. Écrivain, il s’était retiré du monde pour vivre parmi les démunis. Il est en Inde au milieu des lépreux, atteint lui-même d’une lèpre de nature inconnue. Il se remémore le destin tragique de ses ancêtres.

Acheter
Pantoute
Littérature québécoise

Niagara

Catherine Mavrikakis - Héliotrope

Tout coule. Au pied des chutes, l’eau bouillonne et l’écume grandit. [...] Dans ce mouvement insaisissable, du Saint-Laurent au lac Ontario, puis du fleuve Mississippi au golfe du Mexique, l’énergique narratrice de Niagara guette la silhouette fantomatique de sa mère qui dérive, et de tous ses disparus qui l’accompagnent au fil de l'eau.

Acheter
Pantoute
Littérature québécoise

Quand viendra l’aube

Dominique Fortier - Alto

À sa mort, mon père m’a laissé une poignée d’histoires tragiques, une montre brisée et assez de questions pour me durer toute une vie. Notre existence est-elle tracée d’avance ? Comment devient-on qui l’on est ? Et si la réponse se trouvait dans les livres ?

Acheter
Pantoute
Littérature étrangère

Cher connard

Virginie Despentes - Grasset

Roman épistolaire entre Rebecca, une actrice quinquagénaire séduisante, Oscar, un écrivain trentenaire peu connu victime du syndrome de la page blanche et Zoé, une jeune féministe accro aux réseaux sociaux. Ces trois individus à la personnalité abrupte, tourmentés par leurs angoisses, leurs névroses et leurs addictions sont amenés à baisser les armes quand l'amitié leur tombe dessus.

Acheter
Pantoute
Littérature québécoise

Résonances

Patrick Senécal - Alire

Pour certaines personnes, passer une IRM s’avère une expérience angoissante. C’est ce que découvre Théodore Moisan, un écrivain au succès modeste, pour qui ce simple examen médical se transforme, en une épreuve terrifiante. À la suite de l’examen, Théodore oublie certains trucs, comme son dîner avec sa fille Camille, ou le lancement littéraire de sa collègue Gerda. [...] L’IRM de Théodore a peut-être causé ses pertes de mémoire, mais comment peut-il avoir un impact sur les gens autour de lui ? D’ailleurs, est-ce les gens qui ont changé… ou lui-même ?

Acheter
Pantoute
Littérature québécoise

J’étais un héros

Sophie Bienvenu - Cheval d'août

À soixante-deux ans, Yvan reçoit un diagnostic sans appel. Alcoolique, en colocation avec une femme qu’il dédaigne et coupé de sa fille depuis près de vingt ans, il a raté sa vie. Ne lui reste que ce chat sans nom qu’il a recueilli et dont il redoute le sort après sa mort. Et s’il changeait ? [...] J’étais un héros dresse en alternance deux portraits du même homme, prisonnier des rôles qu’il s’est imposés. Cette fable d’émancipation teintée d’espoir ose demander : « Peut-on tout pardonner ? »

Acheter

Nos libraires craquent

Pantoute
Littérature étrangère

Le jeune homme

Annie Ernaux - Gallimard

Opus d'une quarantaine de pages, Le jeune homme d'Annie Ernaux se présente comme une réflexion sur la mémoire, l'altérité et le temps, mais surtout – toujours – sur l'acte d'écrire : alors qu'elle revient sur la liaison qu'elle a vécue avec un jeune étudiant de trente ans son cadet, l'autrice raconte comment, parfois, elle a fait l'amour afin de « [s']obliger à écrire » et d'éprouver « la certitude qu'il n'y avait pas de jouissance supérieure à l'écriture d'un livre ». Revisitant les lieux de sa propre jeunesse, Ernaux nous révèle l'intimité d'une relation amoureuse menée jusqu'au bout, jusqu'à la répétition, la distanciation et la rupture. Aller jusqu'au bout du vécu – de la vie – par les mots : voilà bien ce qu'est son œuvre.